Beaucoup de personnes ont à cœur d’évoluer et d’avancer sur leur chemin de vie.

Que la quête soit personnelle ou professionnelle, les changements sont toujours délicats à amorcer et à mettre en place.

Un prise de conscience et la volonté de mettre en place de nouvelles choses peuvent parfois prendre du temps, et le plus souvent ce n’est pas une étape linéaire ou régulière.

Le point de départ d’un grand changement correspond fréquemment à une prise de conscience, boostée par une rencontre avec une personne motivante qu’elle soit thérapeute, coach, personne de confiance… ou alors l’écoute d’une conférence, la participation à un atelier, ou bien encore des lectures personnelles qui ouvrent de nouvelles voies.

A partir de ce moment, on se retrouve face à des choix cruciaux. Souvent le désir de tout changer du jour au lendemain survient. Il y a comme une frénésie de mise en place d’un monde nouveau à la place d’un monde ancien. C’est puissant, prenant, et fort. Motivant et un peu déstabilisant en même temps. Mais cette phase est généralement suivie par une période de doute. Et les phases de découragement alternent tout autant avec des phases de douce euphorie.

Le processus d’évolution personnelle demande une certaine discipline, une motivation importante ainsi qu’une capacité réelle, constante, à gérer les obstacles et les freins inhérents. C’est exactement dans ces moments là que le travail sur soi prend tout son sens.

Ce qui rattache au passé, les fonctionnements habituels et anciens ont des résurgences déstabilisantes. Ces éléments constituent le plus souvent des messages et prennent un sens essentiel pour affiner et affirmer l’émergence de la nouveauté.

Dépasser des blocages

La nature a horreur du vide. Remplacer des habitudes et des fonctionnements établis depuis longtemps n’est pas aisé.

 D’ailleurs dans notre vocabulaire quotidien beaucoup d’expressions résument cela :

  • Avoir les fesses entre deux chaises.
  • Un pied sur la rive et un pied sur la barque.
  • Ne pas savoir sur quel pied danser.

Ces expressions (imagées) évoquent bien la désagréable sensation de chute, le sentiment de ne pas pouvoir bouger, l’impression de tomber. Ou bien d’avancer d’un pas puis de reculer de deux.

Effectivement tant que l’on n’est pas ancrer dans le nouveau, on a tendance à se reposer sur l’ancien. Et ainsi on alterne des équilibres entre des bases antinomiques. L’instabilité s’installe.

Et cela ressurgit à chaque retard, chaque contrariété. Un côté répétitif peut se mettre en place même.

Il est important dans ces périodes plus délicates de lâcher prise, d’accepter que le processus prennent un peu de retard. Les pressions négatives sont très contre-productives. Le seul fait d’accepter la situation, de prendre avec recul les retards ou les obstacles permet de se renforcer pour mieux appréhender la situation. Et ainsi repartir avec la force, la conviction, des débuts.

“32 points énergétiques sur la tête” pour évoluer rapidement et efficacement.

C’est est en effet un outil particulièrement adapté à l’accompagnement au changement et à l’évolution personnelle.Il peut même éventuellement être le déclencheur, au sens littéral du terme, de cette évolution. Directement à la base d’une prise de conscience d’une volonté de changement !

Je vous la recommande également particulièrement pour accompagner votre changement. Ce soin permet en effet d’ancrer dans votre réalité et dans votre Être les modifications souhaitées. Si vous avez du mal à vous détacher du passé pour mettre en place les changements auxquels vous aspirez, je peux, en tant que praticienne en santé en Valais et en Suisse, vous aider à évoluer avec davantage de légèreté.

Ainsi dégagé, tout cet espace libre et vierge vous appartient alors pleinement pour accueillir  vos choix conscients. Il vous est alors plus aisé d’accompagner de façon efficace et pratique votre évolution et vos changements.

Cette thérapie : un processus corporel efficace et pratique pour vous permettre d’atteindre vos objectifs !